Une étincelle en tempête

Le Diable et autre bien être

Parce que sa récompense comme nous autres dépends des statistiques des chiffres qu’il atteint. Il suit très fréquemment les reportings de ses équipes de diablotins. Dans son bain de lave il esquisse de petits sourires à chaque bulles. Il est temps pour lui d’enfiler sa plus belle apparence pour entamer sa journée. En effet aujourd’hui celui-ci gère l’enfer comme une multinationale. Le concept venu du dessus la tellement enthousiasmé qu’en récupérant l’âme des pires trafiquants il en a exploité leurs visions du succès. Et à son grand plaisir il a constaté qu’une fois la fortune acquise tous désire posséder leurs entreprises avec leurs bureaux personnels, non plus réellement pour palper mais bien pour ressentir leur pouvoir sur les autres.

Voilà maintenant 20 ans que notre chère étoile du matin s’y complait. Ah ces belles réunions où l’on rabaisse des employés si désolé de leurs propres existence, surchargé un stagiaire diablotins pour voir en combien de temps est il possible de le faire craquer. De nouveau plaisir permit par la création d’un nouvel environnement. Ce monde des affaires sur lequel règnent le malin est une dimensions éphémère créée pour le bon plaisir de celui-ci.

Alors que le divin le rappela à ses obligations sacrées celui-ci se dit qu’il aimerait tout de même maintenir ce monde pour voir y retourner quand il le souhaite. Pour cela il mandate Celophanux, le diablotin savant, de contenir par l’Artefact E115 une sauvegarde réutilisable à l’infini de cette dimension. Le hic… Parcequ’il y a un hic ! C’est que cela est en théorie possible d’après les saints écrits.

Pressé par le grand patron le diablotin invoque le rituel. Sauf qu’à la toute fin E115 se met à tourner sur lui même expédiant de son contenant des milliers de dimensions permanentes. Constatant ce cercle vicieux de création infini il décide de détruire l’Artefact.

Bonne nouvelle, la dimension du boss a été conservé. Mauvaise nouvelle, cela a généré des mondes inconnus à explorer puis à conquérir. Lui qui pensait être arrivé au terme de sa punition pour rejoindre la lumière le voilà reparti pour un bon millénaire si ce n’est deux.

Texte retranscrit des dires de l’apparition V12P74 dans ma dimension, de Celophanux et de son équipe spéciale. Abasourdi et défait par la singularité multiple que représente leur venue je m’effaça leur confiant les quelques secret de ma dimension et son fonctionnement. Suite à mon rapport, l’un rapporta qu’il s’agissait de leurs plus courtes extractions.

J’appartiens à la dimension Unitaire. Je vous laisse réaliser ce que cela signifie. Peut être puis je vous la faire visiter prochainement. En tout cas je peux vous préciser que dans mon monde rien n’existe en deux fois…

J’espère que mon petit texte vous aura plu, je reconnais volontiers m’être inspiré de l’univers de Cup-Head notamment pour le personnage du diable. Si vous ne connaissez cet univers cartoon absolument fascinant de créativité je vous recommande la BD qui est vraiment sublime sur tout les points.

Créer pour aller mieux

Suite à une phase compliqué de ma vie j’ai souhaité me reconstruire plus alors qu’avant ma chute. Pour cela je me suis investi corps et âmes dans un processus de création d’œuvres d’art de manière intensive. Dans un premier temps cela me permettait de ne pas penser aux émotions négatives. Dans un second temps j’ai décidé de m’inspirer de ce qui me touchait pour concevoir. Et là ! Forcément quand on met en branle des forces qui vont ! On en récolte les fruits. Les rencontres et les bénéfices que générent un travail intense et sincère en période sont d’autant plus bénéfique qu’ils permettent un regain de confiance en vous. Vous êtes à nouveau aux commandes !

La force réelle du cerveau est de pouvoir redéfinir un évènement qui peut sembler négatif en un événement positif qui mène au succès de vos projets.

Ce n’est pas l’argent qui fait le projet. C’est le projet qui fait l’argent.

Aussi vrai que nul n’atteint l’aube sans passer par le chemin de la nuit nous avons aussi tendances à oublier les nombreuses épreuves que nous avons traversée alors même que justement se les remémorer nous aiderait à nous apaiser intérieurement. Nous avons tous le pouvoir de définir notre état émotionnel.

C’est pourquoi pour tout ceux qui traverse une phase difficile dans leur vie je recommande de se fournir le super livre La résilience, ça se cultive au quotidien !, de Brigitte Vaudolon. Croyez moi après l’avoir lu on se sent léger. Presque plus de tensions. Presque parce que la disparition globale dépends essentiellement d’une constance de notre part à appliquer les conseils du livre.

Merci à tous de m’avoir lu, j’espère que mon article vous aura plu si c’est le cas n’hésitez pas à vous abonner ( si ce n’est pas déjà fait ) et à effectuer un don pour participer à la vie du blog 🙂 Merci à vous vous êtes les meilleurs !

Unique
Mensuellement
Annuellement

Réaliser un don ponctuel

Réaliser un don mensuel

Réaliser un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :