Ce monde à jamais ne s’étends

Créativité et plaisir

Oui une prédisposition augmente les chances de succès dans un domaine pour un certains nombre de personne. Mais si le plaisir et la passion ne sont pas présent, ce don n’en est pas un. Cela s’applique également au travail en effet avoir des facilités n’est rien sans travail. D’où ma grande recommandation de se concentrer sur la passion qui nous passionne le plus. Celle sur laquelle on ne voit pas le temps passé quand on s’y met. Et de celle-ci, dans le cas où on veut en vivre, il faut en sortir un produit que l’on peaufinera continuellement.

Très souvent cette méthode que je recommande met du temps à fonctionner ou est abandonnée pour relayer sa passion au plan de simple hobbies, notamment du fait du manque de résultats rapides. Or je dis à tout ceux qui désespère qu’il ne faut jamais cesser d’y croire et de produire, et au bout d’un moment cela attirera les gens vers vous. Voir une personne passionnée nous attire vers elle. Il n’y a qu’à voir le succès des interviews sur Youtube et l’impact de celle-ci sur les ventes de l’intervenant.

Accomplis toi jusqu’au bout, n’attends pas l’approbation des autres pour réaliser ta légende

Sourire en tête je me lève pinceau en main dessine deux trois croquis dans mon lit en me basant sur mes notes de lectures de la veille. Puis une fois la besogne accompli je me lève pour mon superbe petit déjeuner soit 2 toast aux œufs avec un bon café noir. J’écoute un peu la radio, me laisse porter par l’invité de la matinée (souvent un homme politique ou un auteur célèbre), je note deux trois idées. Je check mes ventes. Ah tiens ! 9 ventes dans la nuit ! Visiblement celle-ci ne font que monter ! Ca valait le coup d’attendre, d’y croire. Maintenant tout les jours je dois trier les demandes de société souhaitant disposer d’un espace sur mon travail.

Oh bah en fait ! je suis pas très inspiré à ce jour ! Je sors alors me balader dans le parc d’à coté. J’observe l’étang, les oiseaux, les jardiniers et leurs gestes presque chirurgicaux dans la coupe des conifères. Tout ici est réuni, pour me rappeler, l’origine du bien être sur Terre. La nature. Non, ne vous inquiétez pas ! Je ne tombe pas dans un quelconque discours politique mais plutôt dans une exaltation des sens nécessaire à la créativité illimitée dont je me vante assez souvent. Il ne s’agit pas de s’inspirer de la faune et de la flore mais bien plutôt du maintien de mes outils principaux dans l’exercice de notre métier principal: vivre.

« Monsieur, ça va ? On vous a vu tombé sur le sol avec les collègues, vous voulez qu’on appel les pompiers ? « 

Oh, c’est vrai qu’ici bas le corps ne suit pas toujours l’esprit. Assommé par une pomme ? Surement… Dans ces moments là où pris de courts par mes semblables je repris mes esprits une légère brise m’amena tête la première dans l’étang. Bon dieu de bon dieu ! Celui-ci n’a t’il donc pas exulté son dernier souffle qu’il nécessite un rafraîchissement ? Une pulsion primaire qui contrôle le tout ? Non, ce n’est pas aussi simple que l’univers. Ici l’imbécile variable, qui me fait matière, dispose d’une morale. Quand je prends mon temps, alors à toute allure mes jambes se lancent dans une course effrénée au Bekipan.

 » – L’air est bien bon aujourd’hui capitaine , vous ne trouvez pas ?

– L’air est toujours bon ! Avons nous réellement ce temps mon ami ?

– Par delà d’où je viens Ulysse et le Minotaure se sont accouplés, donc vous savez moi… minauda le brave matelot Galtien.

– C’est alors là que nous nous rendrons !

– Il y a aussi cet écrivain un peu étrange qui n’ a aucune prise sur son corps, la dernière fois on l’a retrouvé escaladant le mont de Casseponpon à seulement une main pleurant toutes les larmes de sont corps en suppliant qu’on lui vienne en aide. A mesure qu’il s’élevait ses sanglots s’amenuisaient.

– Mais son geste créatif d’écrivain ? C’est vraiment lui qui le pense ?

– Vous ne me demandez pas si c’est un fou ? Rien ne vous étonne donc capitaine ?

– Il y a là bas une taverne où l’on prétends que le diable a séjourné jusqu’à enfin épouser sa peur du large. « 

Le Souffle

Seul sur l’île seul les moutons venaient me saluer le matin. Apres quelques exercices de souplesse j’entreprenais une exploration des grottes au dessus desquelles je m’étais éveillé un matin d’août. On me fit sous entendre qu’en grandissant je comprendrai mieux les ricanements et le vice de mes aïeuls. Toutefois les années ne firent que renforcer cette impression d’habité dans le monde d’Alice aux Pays des Merveilles. Rien ici n’est juste, ni réellement responsable. Ces personnes qui prodiguaient les préceptes de raison, de rigueur et surtout de responsabilités ne sont en vérité pas des exemples dans leurs moeurs. Les réseaux sociaux ont été le coup de massue.

On a le monde qu’on mérite

Là se situe les grands maux. Un échappatoire à toute cette mascarade existe pourtant. Je l’ai découvert il y a plus longtemps que je n’ose bien me l’avouer. Cette pratique requiert un temps long et calme. pas en terme de durée mais plutôt en intensité. Une intensité lente, oui, là est le souffle. Le souffle permet la perpétuité de la réflexion continue qui gangrène les plus chanceux. Les préceptes classiques, de l’ésotérisme noir, ne traite jamais la question pratique de l’Extra-Materialis, c’est d’ailleurs de là que sont naît les rires et remise en question des lumineux (à juste titre)

Pour se libérer l’esprit par le mouvement je recommande vivement la pratique du Qi Gong très bien expliqué dans le livre Le QI GONG de Philippe Gouédard. De plus je recommande de le pratiquer en pleine air dans un endroit calme. Loin des enfants et des guitaristes pré-puberts.

Merci à tous de m’avoir lu, j’espère que mon article vous aura plu si c’est le cas n’hésitez pas à vous abonner ( si ce n’est pas déjà fait ) pour participer à la vie du blog 🙂 Merci à vous vous êtes les meilleurs !

3 Replies to “Vision Expansion”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :